Côté Talents

Se connecter

Register

Créer un compte
Retrieve Password
Back to login/register

Conjugaison : futur ou conditionnel ?

La conjugaison française comporte de nombreux pièges. Une des maladresses les plus courantes est de confondre la terminaison du futur et celle du conditionnel présent, surtout à la première personne du singulier.

Pour mieux comprendre, faites le test, il est corrigé immédiatement et expliqué.

Launch Presentation

Doit-on écrire AI ou AIS ?

– Conjugaison au futur : la terminaison de la première personne du singulier est AI.

– Conjugaison au conditionnel : la terminaison de la première personne du singulier est AIS.

Exemple : Je viendrai/ais (?) te chercher à la gare, c’est promis.

On entend la même sonorité, comment savoir s’il faut écrire la terminaison du futur ou du conditionnel ?

– Le futur est employé lorsque la réalisation d’une action s’inscrit dans l’avenir avec certitude.

– Le conditionnel sert à communiquer une information non vérifiée, à formuler une hypothèse ou une demande polie.

 

Une astuce pour ne plus se tromper

Si vous doutez du temps employé, il suffit simplement de remplacer le JE par le NOUS et de vous laisser guider par votre oreille.

Je viendrai/ais (?) te chercher à la gare, c’est promis.

Conjuguez la phrase à la première personne du pluriel NOUS.
Vous entendez “viendrons” et non “viendrions”.

C’est donc le futur qu’il faut employer, écrivez AI :

  • Je viendrai te chercher à la gare, c’est promis.

L’action est une certitude.

Dans la phrase suivante,

Je voudrai/ais (?) te voir au plus vite.

Conjuguez la phrase à la première personne du pluriel nousVous entendez “voudrions” et non “voudrons”.

C’est donc le conditionnel, n’hésitez plus, écrivez AISJe voudrais te voir au plus vite. C’est une demande polie.

Prise de notes et comptes rendus

Côté Talents prépare au Certificat Voltaire

Côté Talents prépare au Certificat Voltaire