Côté Talents

Se connecter

Register

Créer un compte
Retrieve Password
Back to login/register

Conjugaison : LE SUBJONCTIF

 

Présent de l’indicatif
ou présent du subjonctif ?

Les confusions sont fréquentes à l’écrit entre l’indicatif et le subjonctif.

Le subjonctif n’est pas un temps comme le présent ou le futur de l’Indicatif mais un mode. Il dépend essentiellement de certaines expressions et intentions de la part de celui qui s’exprime.

Après certaines formules, c’est le subjonctif qui doit être employé, testez-vous afin de savoir si vous maîtrisez la différence entre ces deux temps !

 

LE SUBJONCTIF

1 / 10

1- Nous craignons qu’il n’…… (avoir) pas les compétences nécessaires.

2 / 10

2- Il est préférable que j’…… (avoir) un entretien avec l’intéressé.

3 / 10

3- Il ………… (conclure) cette affaire aujourd’hui.

4 / 10

4- Le poste ………… (requérir) une certaine autonomie.

5 / 10

5- Il souhaiterait que nous …………… (justifier) nos choix.

6 / 10

6- Il est à craindre que vous ………… (payer) des dommages et intérêts.

7 / 10

7- Faute de crédits, le laboratoire ………………(interrompre) ses recherches.

8 / 10

8- Il est impératif que je ………… (revoir) les deux candidats avant de prendre une décision.

9 / 10

9- Le directeur désire que vous …………… (étudier) ce projet avant lundi.

10 / 10

10- J’aimerais qu’il ……………… (acquérir) plus de savoir-faire dans ce domaine.

Votre note est de

The average score is 60%

0%

La liste qui suit en donne de larges exemples sans pour autant prétendre être exhaustive.

On écrit le subjonctif après…

L’expression de la volonté, du désir, de l’obligation…

 

Le directeur tient à ce que vous soyez présent.

J’aimerais que vous réfléchissiez à ma proposition.

Il demande que vous présentiez le projet.

Nous souhaitons que la clientèle soit informée régulièrement.

Attention !

Je souhaite qu’il revienne sur sa décision.

Mais :

J’espère qu’il reviendra sur sa décision.

 

L’expression du doute

 

Douter que

Ne pas être certain ou sûr que

Croire ou penser (forme interrogative ou négative) que

Nous doutons que ces crédits supplémentaires soient suffisants.

Croyez-vous qu’il soit décidé à partir ?

Je ne pense pas qu’il ait envisagé cette solution.

Attention !

Après penser et croire aux formes interrogative et négative, l’emploi du subjonctif n’est pas une obligation.

Croyez-vous qu’il est décidé à partir ?

En revanche, pour ces mêmes verbes à la forme affirmative, on emploie obligatoirement l’indicatif.

Je pense ou je crois qu’il est parti.

 

L’expression des sentiments :
regret, peur, satisfaction, mécontentement, etc.

Être heureux que

Être ravi que

Regretter que

Craindre que

Avoir peur que

Être étonné que

Être furieux que

Nous serions heureux que vous soyez parmi nous.

Je regrette que vous ne puissiez pas participer à cette conférence.

Nous sommes étonnés que nos lettres soient restées sans réponse.

 

La forme impersonnelle

Il faut que

Il est nécessaire que

Il est urgent que

Il est probable que

Il est préférable que

Il se peut que

Il est possible que

Il est à craindre que

Il est nécessaire que vous nous fassiez parvenir ce dossier.

Il est préférable que vous ayez un entretien avec le directeur.

Il est à craindre que nous ayons des difficultés à obtenir ce prêt.

Certaines locutions conjonctives

Avant que

Sans que

à moins que

à condition que

Encore que

De sorte que

Bien que

Quoi que

Quoique

Jusqu’à ce que

Afin que

Pour que

Nous avons reçu un devis sans que nous en ayons fait la demande.

Nous signerons ce contrat à condition que vous nous consentiez…

Afin que vous validiez ce projet, nous vous proposons un entretien…

 

Attention !

Après que doit être suivi de l’Indicatif et non du Subjonctif.

Ce document a été validé après que son authenticité a été démontrée.

X