Côté Talents

Se connecter

Register

Créer un compte
Retrieve Password
Back to login/register

L’anagramme

Évoqué dans  la formation écriture car elle est très utile pour se fabriquer un pseudonyme intelligent. C’est le plus connu et le plus spirituel, des jeux de lettres, Il s’agit de construire un mot ayant du sens, en permutant les lettres d’un nom commun ou d’un nom propre.

L’anagramme est un excellent outil pour se choisir un pseudonyme :

  • Voltaire est un nom de plume et une anagramme. Le vrai nom de l’écrivain était Arovet L.I, c’est-à-dire Arovet le Jeune.
  • Boris Vian s’amusait à se faire appeler, Bison ravi, Brisavion, ou encore Baron Visi.
  • Jim Morrison se met en scène à travers une anagramme de son nom dans le refrain de la chanson L.A. Woman : Mr Mojo Risin.
  • Marguerite Yourcenar utilise comme pseudonyme une anagramme de son vrai nom : Marguerite de Crayencour.
  • Paul Verlaine se nomme par l’anagramme « Pauvre Lélian » dans les Poètes maudits.

Quelques anagrammes célèbres :

  • André Breton surnommait Salvador Dalí « Avida dollars » par allusion à son goût pour l’argent.
  • Pascal Obispo est l’anagramme (involontaire) de Pablo Picasso.
  • Dans Harry Potter et la Chambre des secrets, le journal intime de Tom Elvis Jedusor est la clé de l’énigme, or ce nom est l’anagramme de « Je suis Voldemort ». En anglais, ce personnage s’appelle Tom Marvolo Riddle, pour donner « I am Lord Voldemort », « riddle » signifiant d’ailleurs charade, devinette, énigme etc..
  • Au début du « Rouge et le Noir », le héros de Stendhal, Julien Sorel, découvre , un article intitulé « Détails de l’exécution et des derniers moments de Louis Jenrel, exécuté à Besançon, le… », il s’agit du clin d’œil de l’écrivain à son lecteur, car « Louis Jenrel » est l’anagramme de « Julien Sorel » dont le triste destin est de mourir exécuté à la fin du roman.

· Le lipogramme

C’est la disparition pure et simple d’une lettre. Par exemple, la phrase suivante ne comporte aucun « e ».

« Là où nous vivions jadis, il n’y avait ni autos, ni taxis, ni autobus : nous allions parfois, mon cousin m’accompagnait, voir Linda qui habitait dans un canton voisin. Mais, n’ayant pas d’autos, il nous fallait courir tout au long du parcours ; sinon nous arrivions trop tard : Linda avait disparu.

Extrait de La Disparition de Georges Perec (1969); éditions Denoël, l’ouvrage ne comporte aucune lettre e.

Formation écriture anagrammes
X